Au voleur!

Aujourd’hui à Marseille dans mon quartier j’ai été interpellé par un vendeur de journaux à 2 euros : « le journal des sans abris » J’ai reconnu un monsieur qui fait la manche le Dimanche à l’entrée de l’Eglise de mon quartier.

Lui je pense ne m’a pas reconnu car bien inhabituellement je portais une paire de Rayban et une casquette.

Je lui ai pris un journal et je lui ai donné deux euros.

Il a commencé à se faire pressant quant peut-être il a vu que dans mon porte monnaie il y avait quelques autres pièces qui trainaient et m’a un peu rudoyé en me disant que les deux euros ce n’était que pour payer le journal mais qu’il avait besoin de manger.

Je suis même parti comme un voleur et il ne m’aura pas remercié. Ce n’est pas grave mais tout de même….

En rentrant à la maison j’ai trouvé un article intéressant sur les vendeurs de journaux :

Apparemment le journal couterait 50 cts aux vendeurs et ils garderaient 1 euros pour lui.

Je trouve que pour eux c’est mieux que de seulement faire la manche

Mais je pense que je ne suis quand même pas le seul à le lui prendre. En plus ce monsieur avait eu la bonne idée de se place devant le kiosque à journaux alors que ce n’était pas la place qui manquait à côté.

Le journal contient des informations sur divers faits de sociétés qui ne sont pas seulement du remplissage.

Leave A Response

* Denotes Required Field