Feu physique et feu astral.

Les humains ont rarement conscience qu’avec le feu ils touchent et mettent en action des puissances primordiales ; et ce que représente le feu dans le plan psychique leur échappe aussi. Dans le plan psychique on peut dire qu’il existe deux sortes de feu : le feu astral des désirs inférieurs, qui consume les êtres en les faisant passer par de grandes souffrances, et le feu des aspirations spirituelles, qui fait briller tout ce qui est pur et noble en eux. Combien connaissent le feu astral des convoitises, des passions sensuelles qui les plongent dans un véritable enfer ! Avec quel plaisir ce feu se jette sur eux pour les dévorer, car ils ont tout ce qu’il faut pour lui servir de nourriture, et il ne reste bientôt plus que cendres et fumée.
Le feu spirituel recherche, lui, ceux qui marchent sur le chemin de l’amour désintéressé, de l’abnégation, du sacrifice. Au moment où il pénètre en eux, il les embrase et les transforme en créatures de lumière. Ce feu possède la propriété de ne jamais détruire ce qui est de même nature que lui. Au moment où il pénètre en l’homme, il ne brûle que les quelques impuretés qui restent encore en lui ; la matière pure de son être ne se consume pas, elle devient elle-même lumière parce qu’elle vibre à l’unisson avec le feu divin. 

Omraam Mikhaël Aïvanhov