Les limites de l’intellectualisme

« Ne vous imaginez pas que l’intellect vous suffit pour comprendre. La compréhension, la vraie, ne se fait pas par quelques cellules du cerveau ; elle se fait par tout le corps, même par les pieds, les bras, le ventre, le foie… Tout le corps, toutes les cellules doivent comprendre. La compréhension est une sensation. Vous sentez, et à ce moment-là vous comprenez et vous savez : parce que vous avez goûté. Aucune compréhension intellectuelle ne peut se comparer à la sensation. Quand vous éprouvez de l’amour, quand vous éprouvez de la haine, de la colère, du chagrin, vous savez ce que c’est. Si vous dites : « Je sais ce qu’est l’amour », sans avoir jamais été amoureux, vous vous trompez, vous ne le savez pas. Mais si vous avez senti l’amour, vous le connaissez. Peut-être que vous ne pourrez ni l’expliquer, ni l’exprimer, mais vous le connaissez et vous le connaissez vraiment. Parce que c’est cela, la vraie connaissance : la sensation. »

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments