Connaître en ressentant.

Combien de malentendus ne sont-ils pas cultivés par le fait que nous fonctionnons en étant certain « que les gouts et les couleurs cela ne se discutent pas » Adhérer seulement à des points de vue par l’entremise de l’intellect ne peut suffire à réaliser l’unité du genre humain.

Percevoir et adhérer à de grandes théories seulement par l’entremise de l’intellect nous disent les maîtres n’est pas suffisant pour s’accorder sauf à cultiver un compromis fragile capable de se disloquer à la moindre secousse.

Ici encore le maître spirituel Omraam Mickael Aivanhov explique avec clarté qu’est-ce que connaître pas seulement avec son intellect ou son mental mais avec toutes ses tripes, le ventre étant notre principal cerveau.

Le maître:

« L’activité de l’intellect ne nous permet pas d’acquérir la véritable connaissance. La connaissance, la vraie, ne se fait pas seulement par quelques cellules du cerveau ; elle se fait aussi par les cellules du cœur, de l’estomac, des poumons, du foie… et même par celles des mains et des pieds, car chacune d’elles est une entité vivante, intelligente.
La vraie connaissance est donc le résultat de toutes les sensations que vous ne cessez d’éprouver. Vous ressentez, et à ce moment-là vous savez : parce que vous avez goûté. Rien de ce que vous pouvez connaître intellectuellement ne peut se comparer avec ce que vous ressentez. Quand vous éprouvez de l’amour, quand vous éprouvez de la haine, de la colère, de la joie, du chagrin, il n’y a pas de doute, vous savez ce que c’est, et vous sentez que votre être entier est concerné. Peut-être ne pourrez-vous pas les analyser, mais personne ne pourra vous convaincre que vous ne les connaissez pas. Parce que c’est cela, la vraie connaissance : ressentir les choses avec tout son être. »Omraam Mikhaël Aïvanhov
Omraam Mikhaël Aïvanhov

1 Comment

  • pege

    28 août 2018

    En effet le maître Omraam Mickael Aivanhov ( nom tout ou partie initiatique) fût le disciple du Maître Peter Deunov. (on dit qu’Einstein aurait dit s’incliner devant ce dernier)….la sagesse de Michael est particulièrement adaptée aux générations adeptes du développement personnel mais propose de donner une finalité à cette science d’une genre nouveau.

Leave A Response

* Denotes Required Field